Archive de la catégorie ‘Articles techniques’

Distance au putting

Vendredi 28 décembre 2007

Vous ne dosez pas toujours bien la distance au putting?
Vous êtes en difficulté sur les terrains aux greens rapides ?

Voici deux réglages qui vous permettront de vous remettre au point.

Réglage technique : vérifiez que la vitesse de votre tête de club est proportionnelle à celle de vos mains

art09.jpg

art10.jpgart11.jpgVous maîtrisez la distance de roulement de vos balles lorsque la vitesse de votre tête de club est proportionnelle à celle de vos mains.

  • Pour retrouver le juste mouvement, vous allez vous munir d’un cintre en acier (type « pressing » solide) dont vous allez détordre le crochet et arquer le triangle.

Vous allez planter la pointe dans l’orifice situé à l’extrémité du grip, et maintenir le triangle contre la base de votre cage thoracique en vous aidant des coudes.

Lorsque vous effectuez votre mouvement de putting, vous pouvez à présent ressentir l’unité d’action entre les épaules, la cage thoracique, les mains et la tête de club, et vous constatez la régularité du roulement des balles.

    Il vous reste à répéter l’exercice (pourquoi pas chez vous ?) afin de vous habituer à la sensation du mouvement et de trouver la décontraction nécessaire à son efficacité.

    Réglage du rythme : recherchez un balancement sans provoquer d’accélération

    art12.jpg

    Durant la mauvaise saison le roulement est faible et nous avons tendance à frapper la balle.
    Ceci devient catastrophique lorsque les greens redeviennent rapides.

    Il faut laisser la balle rouler en prenant un élan tel que la pesanteur va faire retomber le club à travers la zone d’impact.

    Pensez au ballant d’une horloge…

    Vous pouvez compter : « un,…et,…deux » durant l’exécution de ce swing (prise d’élan, relâchement, traversée).

      Exercice : dosez le roulement par l’amplitude.

      art13.jpgAmusez-vous à reproduire la même amplitude de mouvement avec plusieurs balles sans regarder le résultat avant qu’elles n’aient toutes été jouées.
      Si vous conservez le rythme « pendule », vos balles vont être bien groupées quelle que soit la distance.
      Ainsi vous allez associer amplitude de swing avec distance de roulement.

      Résultat

      Si vous suivez ces deux conseils, les greens rapides vont devenir un atout pour votre réussite

      Bonne saison golfique !

      (Article pour Plein Green, printemps 2007)

      Problèmes de direction au putting

      Vendredi 28 décembre 2007

      Vous connaissez quelques problèmes de direction au putting ?
      Les putts de 1,50 mètres vous donnent des cheveux blancs ?

      Il est fort probable que votre club ne se balance pas dans la ligne.

      Voici quelques réglages qui vous permettront de vous remettre au point techniquement.

      Adoptez la posture spécifique du putting

      art05.jpg

      Force est de constater que les golfeurs professionnels n’adoptent pas la même posture au putting qu’au swing.
      Au putting, le haut du dos s’arrondit et le visage est placé face au sol.
      Cette position spécifique permet à la rotation des épaules de se faire dans un plan vertical.

      Entraînez-vous à la maison en vérifiant votre posture dans un miroir.

      art06.jpg

      Vérifiez que vos épaules tournent verticalement

      art07.jpg

      art08.jpg

      Saisissez un club horizontalement dans le sens du jeu, et faites votre mouvement, le club doit rester orienté parallèlement à la ligne balle – cible.

      Faites partir la balle en ligne

      • A présent, le haut de votre dos est horizontal, et vos épaules tournent verticalement : Vous pouvez vous amuser à faire rouler des balles sur une règle.
      • Tant que vous ferez attention à ce placement, vos balles rouleront droit sur la règle,… et droit dans le trou sur les putts courts.

      Résultat

      Vous êtes parés pour rentrer les putts courts, et comme dit l’adage, « Drive for show, putt for Dough »

      Bonnes parties !

      (Article pour Plein Green 2006)

      Vous avez des problèmes de régularité lors des petits coups autour du green ?

      Vendredi 28 décembre 2007

      Voici un entraînement en deux étapes pour vous remettre au point techniquement
      avant les beaux jours.

      Etape N° 1 : le placement du corps

      Vérifiez que votre appui est maintenu majoritairement sur le pied avant (le gauche pour un droitier) lors de l’exécution du coup et que votre centre de swing est en avant par rapport à la balle.

      art01.jpgart02.jpgVérification du placement du centre de swing.

      Test : maintenez l’extrémité du grip au centre de votre cage thoracique et laissez le pendre. La tête du club doit être située en avant de la balle.

      Vérification du positionnement de l’appui.

      Test : posez le pied arrière en appui sur un objet de 5 à 10 cm de haut et contraignez vous à ressentir que l’appui reste sur le pied aval.

      Lorsque vous avez bien perçu le placement de votre corps devant la balle, passez à l’étape N°2

      Etape N°2 : Le placement du club

      art03.jpgart04.jpgVérifiez que votre manche reste incliné vers l’avant durant l’exécution du coup.

      • Utilisez un objet allongé (type manche de club) et prolongez votre club de telle façon que l’extrémité du manche rallongé passe en avant (à gauche de votre hanche gauche si vous êtes droitier).
      • Chippez en maintenant le manche en avant. La prolongation du manche peut se séparer de votre hanche lors de votre prise d’élan. Elle se rapproche dans le forward-swing mais sans vous toucher.

      Résultat

      Si vous vérifiez bien votre placement et le positionnement de votre club, vous allez retrouver un contact régulier dans l’exécution des petits coups autour du green.
      Dès que vous retrouvez un bon contact, pensez à varier les situations et les distances afin de revenir à un mouvement délié et retrouver de l’adaptabilité.

      Bon entraînement !

      (Article pour Plein Green, Automne 2005)